Votre corps a une mémoire (Documents) par Myriam Brousse

Votre corps a une mémoire (Documents)

Titre de livre: Votre corps a une mémoire (Documents)

Éditeur: Fayard

Auteur: Myriam Brousse


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Votre corps a une mémoire (Documents).pdf - 40,577 KB/Sec

Mirror [#1]: Votre corps a une mémoire (Documents).pdf - 26,602 KB/Sec

Mirror [#2]: Votre corps a une mémoire (Documents).pdf - 25,925 KB/Sec

Myriam Brousse avec Votre corps a une mémoire (Documents)

Psychothérapeute depuis plus de 30 ans, Myriam Brousse nous dit le corps comme réceptacle de toute notre histoire consciente et inconsciente.Le corps a une mémoire : il garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d’enfants, de fœtus, et même parfois de celles de nos parents. Imprimées dans nos muscles, nos os, notre chair, elles résonnent et se réveillent au fil des événements de notre vie. C’est dans ces échos qu’il faut chercher la source de nos maux ; les échecs qui se répètent ; les douleurs qui nous empêchent d’avancer. Travailler sur la mémoire du corps, ne plus subir son histoire, mais la saisir pour accéder enfin à sa propre vie.

Livres connexes

Psychothérapeute depuis plus de 30 ans, Myriam Brousse nous dit le corps comme réceptacle de toute notre histoire consciente et inconsciente.Le corps a une mémoire : il garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d’enfants, de fœtus, et même parfois de celles de nos parents. Imprimées dans nos muscles, nos os, notre chair, elles résonnent et se réveillent au fil des événements de notre vie. C’est dans ces échos qu’il faut chercher la source de nos maux ; les échecs qui se répètent ; les douleurs qui nous empêchent d’avancer. Travailler sur la mémoire du corps, ne plus subir son histoire, mais la saisir pour accéder enfin à sa propre vie.Psychothérapeute depuis plus de 30 ans, Myriam Brousse nous dit le corps comme réceptacle de toute notre histoire consciente et inconsciente.Le corps a une mémoire : il garde en lui les souvenirs enfouis de nos souffrances d’enfants, de fœtus, et même parfois de celles de nos parents. Imprimées dans nos muscles, nos os, notre chair, elles résonnent et se réveillent au fil des événements de notre vie. C’est dans ces échos qu’il faut chercher la source de nos maux ; les échecs qui se répètent ; les douleurs qui nous empêchent d’avancer. Travailler sur la mémoire du corps, ne plus subir son histoire, mais la saisir pour accéder enfin à sa propre vie.